Horizon: Zero Dawn - Critique


Lancer une nouvelle IP sur ce march√© est tr√®s difficile: les gens sont d√©sormais habitu√©s √† jouer leurs sagas pr√©f√©r√©es d√©j√† √©tablies. Lancer un nouveau Action-RPG IP apr√®s avoir cr√©√© pratiquement uniquement des jeux de tir √† la premi√®re personne tout au long de votre carri√®re pourrait √™tre de la folie: les gars de Guerrilla Games mais ils sont assez fous pour concevoir Horizon: Zero Aube, une PlayStation 4 exclusive qui vise, contrairement √† de nombreux jeux actuels, √† tout faire parfaitement, de l'intrigue au gameplay, en passant par les graphismes et le son. Les risques sont nombreux, le battage m√©diatique est lanc√© aux stars et partout on commence √† parler de ce possible futur chef-d'Ňďuvre d√©di√© √† une brave h√©ro√Įne nomm√©e Aloy. Apr√®s un √©v√©nement presse int√©ressant et des journ√©es enti√®rement consacr√©es √† l'exploration de cette terre battue, nous sommes enfin en mesure de tirer des conclusions sur Horizon: Zero Dawn, un risque cr√©√© par les cr√©ateurs des diff√©rents Killzone.



Il faut dire que c'√©tait int√©ressant et en m√™me temps difficile de d√©crocher un nouveau titre, compl√®tement d√©connect√© (peut-√™tre) de tous les autres jeux existants, capable de savoir faire un choix entre le n√©cessaire et le superflu, devenant quelque chose d'innovant juste d√®s le premier coup d'Ňďil sur la couverture et en m√™me temps contemporain. Un jeu diff√©rent, capable de s'√©galer √† de grands chefs-d'Ňďuvre: cette double forme de Horizon: Zero Aube, produit un sentiment d'√©tonnement envers l'utilisateur avant m√™me d'ins√©rer le disque dans notre console de salon.

Un monde perdu

Horizon: Zero Dawn se d√©roule dans un futur dystopique o√Ļ, apr√®s un terrible cataclysme, la nature a repris le contr√īle de la terre: d√©sormais des invit√©s ind√©sirables, les humains, se retrouvent catapult√©s dans une nouvelle √®re pr√©historique o√Ļ les animaux m√©caniques dominent la sc√®ne comme la race principale de cette plan√®te. Notre race est divis√©e en tribus, avec tous les avantages et les inconv√©nients que cette situation g√©n√®re, nous le savons Aloy, un paria qui trouvera devant elle nombre de ces questions auxquelles elle est oblig√©e de r√©pondre et sera forc√© d'errer √† la recherche de ces derni√®res. Je ne veux pas g√Ęcher la poursuite d'une intrigue complexe et int√©ressante avec des spoilers inutiles: vous devez juste savoir que dans le jeu, il y aura non seulement un fil narratif, mais que plus d'intrigues, telles qu'une confluence de rivi√®res, le seront. se r√©unissent dans une intrigue de haut niveau, capable de vous garder coll√© √† la t√©l√©vision pendant des heures.



De plus, une excellente caract√©risation des personnages, √† la fois pour Aloy et pour les autres, permet au joueur de s'int√©grer dans cet univers, ce qui vous enthousiasme avec des cin√©matiques bien faites et des dialogues √©labor√©s. La soci√©t√© qui fait face √† notre h√©ro√Įne est mentalement ferm√©e, parfois li√©e √† des traditions d√©su√®tes, un esprit libre comme le sien aura du mal √† dialoguer avec certaines personnes. Dans certains choix, principalement dict√©s par le caract√®re de Aloy, le joueur peut intervenir en choisissant entre trois mani√®res: celui du cŇďur, de l'esprit ou du poing. Respectivement, ils d√©placeront la fa√ßon de penser du protagoniste vers un raisonnement plus aimant, plus intelligent ou plus instinctif, en changeant les futurs dialogues (mais sans changer l'histoire). √Čgalement form√© depuis l'enfance, Aloy pourra escalader certains murs, sauter entre des plates-formes √©loign√©es et jongler en √©quilibre sur des c√Ębles tendus entre deux arbres, cr√©ant une verticalit√© int√©ressante pour les besoins du jeu, notamment pour les combats.

Les diff√©rents emplacements seront r√©partis entre des √©tendues naturelles (ensoleill√©es, d√©vast√©es ou enneig√©es selon les zones), des zones riches en b√Ętiments tribaux et des emplacements d√©di√©s au monde du m√©tal, form√©s de bunkers et de chaudrons: le premier sera de petits souterrains des passages o√Ļ des objets et des informations li√©s au monde antique attendront d'√™tre d√©couverts; ces derniers, en revanche, seront de v√©ritables bases de construction o√Ļ, avec un d√©fi toujours plus grand, vous pourrez d√©bloquer la possibilit√© d'utiliser de nouvelles formes de Remplacer, dont nous parlerons plus tard. Les diff√©rentes zones, colonis√©es par les Nora (tribu √† laquelle appartient Aloy), Carja, Carja des ombres, Oseram e Banuk, montrera esth√©tiquement les croyances, diff√©rentes et contrast√©es, des diff√©rentes tribus, rendant tout beaucoup plus r√©aliste.
S'il y a une chose qui vous accompagne lorsque vous marchez dans les rues vertes d'Horizon: Zero Dawn, c'est l'impact visuel du monde. Habituée aux post-apocalyptiques déterminées par les étendues dévastées et la grisaille, la planète du jeu est luxuriante et verte, comme pour déterminer la suprématie désormais définitive de la nature sur l'homme: peu de structures en ruines seront présentes de temps en temps, au sein d'une carte caractérisée par différents conditions météorologiques, faune et flore différentes.



L√† o√Ļ le plus fort gagne

Aloy n'est certainement pas la princesse classique √† la recherche d'aide: au contraire, un peu t√™tue et effront√©e, elle refl√®te l'image du h√©ros fanfaron au cŇďur d'or. Ce sera ce cŇďur qui la m√®nera √† la recherche de la v√©rit√©, √† travers une histoire longue dur√©e (avec env. heures 30 et quelques missions secondaires compl√®tent le titre), intrigantes et li√©es dans un triple fil avec la nouvelle humanit√©. Si vous le souhaitez, avec des missions secondaires et des objets technologiques (d√©tectables avec le Focus), vous pouvez respectivement √©largir la dynamique des tribus qui gouvernent le monde d'aujourd'hui et quelques d√©tails de l'histoire avant l'apocalypse (qui a eu lieu vers 2046 de notre temps). Enfin, certaines missions secondaires auront leur propre sc√©nario: c'est le cas de Pavillon de chasse, un groupe qui r√©gule certaines r√©gions du monde et qui, √† travers trois d√©fis tr√®s exigeants, vous permettra de gagner des prix remarquables et vous fera acc√©der au Lodge lui-m√™me.

Notre Aloy pourra survivre dans ce monde par trois moyens: les armes √† distance, c'est-√†-dire les arcs, les √©lingues, les lance-c√Ębles et autres variantes, la lance de m√™l√©e et le Concentration. Ce dernier, m√©dium issu de la technologie du monde antique, parvient √† analyser les machines et l'environnement environnant, aidant l'h√©ro√Įne √† mieux √©tudier ce √† quoi elle doit faire face. Ce Focus sera utilis√© √† la fois pour comprendre les points faibles des ennemis et pour visualiser les fichiers num√©riques du monde antique. Les armes, ainsi que l'armure, peuvent √™tre achet√©es aupr√®s des marchands et am√©lior√©es avec des objets qui peuvent, sur la base desquels vous ins√©rez et trouvez des ennemis tomb√©s au combat, augmenter certaines statistiques. Ils seront √©galement diff√©rents √† la fois en termes de bonus et d'esth√©tique, en fonction du domaine de la cr√©ation, prenant √† pleines mains les r√©f√©rences des diff√©rentes tribus et obligeant souvent le joueur √† porter diff√©rentes armures et armes, pr√™tes √† √™tre utilis√©es dans diverses situations.



D√©j√† √† partir d'ici, il est clair √† quel point les tactiques sont ma√ģtris√©es dans Horizon: Zero Dawn, n√©cessitant une √©tude minutieuse de ce qu'Aloy portera et utilisera pour se battre: de nombreuses armes plus tard utiliseront des munitions diff√©rentes, cr√©ant une vari√©t√© d'√©quipements caract√©ristiques du style de chaque joueur. Cependant, pour acheter des armes et des armures (toutes avec une esth√©tique diff√©rente) aux marchands, vous aurez besoin non seulement de la monnaie du jeu, de la poudre de m√©tal, mais aussi de certains √©l√©ments n√©cessaires, que vous pouvez trouver dans les carcasses de votre robot. ennemis.

Une mécanique biomorphique

La particularité de ces machines ennemies, capables de détruire Aloy en quelques coups, est précisément la forme. Bien que ces créatures soient entièrement en métal (avec des liquides synthétiques, qui coulent à l'intérieur comme pour simuler du sang et des organes), leur forme est inspirée d'animaux réels, copiant également certaines attitudes et utilisations: cela permettra au protagoniste de comprendre à la fois comment pour les attaquer. que comment les utiliser à travers une technique, leRemplacer, à son avantage: un Corsaire (semblable à un cheval) sera un excellent moyen de déplacement, le Vedette (des vélociraptors robotiques) commencera à attaquer les ennemis environnants, je Collilunghi (girafes gigantesques) peuvent être utilisées pour analyser le lieu.

Le Focus aussi, puissant support de Aloy, analysera les ennemis en délimitant les points critiques et les trajectoires: en étudiant leurs pas, vous pouvez surprendre l'être effrayé et le frapper avec une attaque de lance dévastatrice. Si cela échoue, cibler les points faibles avec la bonne arme peut créer des effets catastrophiques. Pour vous aider dans tout cela, il existe trois branches de compétences dédiées respectivement au soutien, à l'attaque d'assaut et à la furtivité, elles amélioreront votre vie avec un ralentissement du temps, des étapes plus calmes et une guérison améliorée (qui vous permettront de recharger la barre vitale rapidement, indispensable dans des situations dangereuses).

Une dose tactique extr√™mement √©lev√©e sera donc n√©cessaire si vous ne voulez pas √™tre en mort subite. Bien qu'ils ne soient pas trop punitifs, de mauvais choix peuvent bient√īt vous trouver entour√© d'ennemis. Pour couronner le tout, les membres des tribus et brigands ennemis √©gayeront la journ√©e avec des pluies de fl√®ches dans les endroits les plus disparates. Ce sera contre les deux qu'il deviendra n√©cessaire de ma√ģtriser le syst√®me de vis√©e: un tir bien cibl√© peut valoir plus de 10 fl√®ches tir√©es en m√™me temps, bloquant un ennemi qui aurait sournoisement averti les autres, tir√© des explosifs ou pos√© des pi√®ges.

Un monde vivant

M√™me si nous sommes confront√©s √† un monde d√©vast√©, il est terriblement vivant: Des PNJ dispers√©s dans les endroits les plus disparates et une IA capable de d√©placer alli√©s et brigands sur les cartes (cr√©ant des situations toujours diff√©rentes), ils abordent l'esprit des animaux m√©caniques, chacun avec leurs propres routines technologiques si similaires √† celles de leur homologue animal, comme pour distraire la perception du joueur du monde r√©el, cr√©ant une inversion paradoxale des p√īles de r√©alit√©. Les villes, bien faites, accueillent de nombreux personnages qui ne cacheront pas leur superstition, col√®re, douleur, joie: ils se montreront humains, et vous am√®neront √† sympathiser fortement avec tous (ou presque).

De plus, la croissance d'Aloy, typique de ce genre d'aventures, se révèle très réaliste, exploitant tout comme un grand mystère à résoudre et que seul son courage peut révéler: cet incipit, fort et motivant, ce sera le deus ex machina qui déplacera tous les fils en jeu vers quelque chose de plus grand qu'Aloy elle-même.

Celui qui le fait seul, en fait trois

Dans un monde de type pr√©historique, il est normal que les armes aient besoin d'un syst√®me de cr√©ation de munitions: aucune machinerie ne peut aider l'h√©ro√Įne, qui devra trouver du mat√©riel dans le monde entier! Legnetti pourra vous aider √† pr√©parer des fl√®ches, des baies pour vous soigner, des m√©canismes exotiques arrach√©s aux entrailles des ennemis pourront valoriser vos armes et armures, tandis que des objets pr√©cieux (certains datant du monde antique) vous feront gagner du m√©tal les poudres. Assaisonner de vari√©t√© seront les variantes de munitions, nombreuses et toujours utiles, qui obligeront le joueur √† comprendre quelles armes √©quiper, et quels objets conserver pour fabriquer la mati√®re premi√®re.

Un monde merveilleux

Le moteur graphique dixi√®me fait son travail √† la perfection: des graphismes extr√™mement beaux compl√®tent la production de ce qui ressemble √† un titre qui marquera l'histoire: des reflets r√©alistes, des lumi√®res impressionnantes, une flore color√©e et dynamique, des animaux d√©taill√©s (√† la fois r√©els et m√©caniques) et un personnage remarquable des dessins s'additionnent pour produire l'un des meilleurs rendus graphiques vus jusqu'√† pr√©sent PlayStation 4. L'ensemble devient encore plus accentu√© sur PlayStation 4 Pro, non capable d'atteindre 60 fps, mais de donner un voile de vivacit√© suppl√©mentaire √† un monde bipolaire, qui m√™le une nature luxuriante √† une humanit√© d√©sastreuse. L'audio qui accompagne le jeu est fantastique, montrant des rafales de vent m√©lang√©es √† des vers m√©caniques mais suggestifs des diff√©rentes b√™tes technologiques, appr√©ciant √©galement un doublage dans d'autres langues vraiment bien fait, s'adaptant parfaitement √† chaque personnage principal.

Bien s√Ľr, de petites taches sont pr√©sentes: la m√™l√©e n'est pas bien √©labor√©e, cr√©ant souvent des interp√©n√©trations qui risquent de vous faire mourir (en jeu), et dans certains cas l'IA n'excelle pas en montrant des faiblesses de mani√®re innocente. Tout cela, cependant, tombe √† l'arri√®re-plan dans l'ensemble. Guerrilla Games avec Horizon: Zero Aube a risqu√© de cr√©er une Ňďuvre nouvelle, fra√ģche et moderne pleine d'id√©es int√©ressantes: de nombreux √©diteurs de logiciels √† leur place ont cr√©√© des produits moyens avec de tr√®s bonnes id√©es. Guerrilla, par contre, avait d'excellentes id√©es et les appliquait pour cr√©er un produit sublime, √† tel point qu'il √©tait difficile de se plaindre. Le risque qui pourrait survenir √©tait dans le monde ouvert, qui pourrait s'av√©rer trop nu, mais il est plus vivant que ce qui √©tait vraiment pr√©vu, ne touchant jamais le sommet de l'ennui.

Il n'y a absolument aucun type de mode multijoueur: le jeu se concentre sur une exp√©rience de jeu pressante, sans en faire trop ou en montrant des modes inutiles aux fins de la conception elle-m√™me. Un multijoueur ne ferait que g√Ęcher l'exp√©rience globale, cr√©ant des artefacts incorrects pour un produit qui se montre tel qu'il est: une bonne histoire avec un bon gameplay. Guerrilla Games a d√©montr√© comment une histoire bien con√ßue peut se fondre dans un gameplay amusant, marquant l'√©chec contre tous ceux qui l'ont d√©j√† essay√©e. Aloy elle est pr√™te √† partir en voyage, mais elle n'est pas seule. Le joueur, v√©ritable protagoniste, √Ęme ind√©l√©bile de l'h√©ro√Įne, devra prendre des d√©cisions, choisir comment aborder l'ennemi et comment s'√©quiper vers des myst√®res bien plus grands qu'elle. Cette sensation, plus unique que rare, est quelque chose qui manque depuis longtemps au monde du jeu vid√©o, au point de forcer de nombreux √©diteurs de logiciels √† presser le lait des marques existantes: apparemment (et Horizon: Zero Aube en est la preuve) la cr√©ativit√© existe toujours, des id√©es int√©ressantes impr√®gnent encore le march√© du jeu, attendant d'√™tre prises comme des stars dans le ciel lointain par des concepteurs de jeux pr√™ts √† prendre des risques.

Mode op√©ratoire: la critique que vous venez de lire a √©t√© r√©dig√©e en fonction de la version physique de PlayStation 4 du titre (jou√© sur PlayStation 4 Pro) apr√®s l'avoir essay√© lors de l'√©v√©nement Review le mercredi 15 f√©vrier et apr√®s avoir termin√© la campagne principale dans son int√©gralit√©, ainsi que des missions secondaires et des d√©fis.


ajouter un commentaire de Horizon: Zero Dawn - Critique
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.